samedi 1 décembre 2012

Il manque...

J'aime écouter la respiration profonde de celui qui partage ma vie, dans le silence de la nuit, quand la ville entière est endormie... mais il manque un souffle dans la pièce d'à côté.
J'aime écouter Hanoï et Havane jouer à la balle, à la course poursuite, à cache-cache... mais il manque le bruit causé par un tout-petit, fait de cubes qui tombent, de petits pas qui courent, de rires et de pleurs.
J'aime terminer ma journée de travail pensant que je vais retrouver mon amoureux... mais il manque un bain à faire prendre, un repas à préparer pour un tout-petit qui doit se coucher de bonne heure.
J'aime me caler devant un programme télévisé ou avec un livre, entre les coussins du canapé, à l'heure du prime time... mais il manque une petite histoire à lire à quelqu'un, pour qu'il n'ait pas peur et fasse de beaux rêves. 
J'aime quand les chattes, au petit matin, viennent ronronner à l'oreille... mais il manque un enfant qui viendrait sauter dans notre lit, sourire aux lèvres, explosant de joie et de forme, aux aurores.
J'aime l'odeur du Poupina... mais il manque un enfant pour la porter.
Dans la maison, il manque mon enfant. Et j'aime me rapprocher de lui, à mesure que les jours défilent et que les secondes s'égrènent. Celles-là mêmes qui passent pendant que je noircis le blanc de la page. 

23 commentaires:

  1. ton enfant sera là bientôt, tu décris exactement ce que je ressens.

    bises

    future maman adoptante, qui trouve que son appart est bien calme!

    RépondreSupprimer
  2. Ma chère Elise

    J'ai les mêmes manques mais tu les as formidablement bien exprimées !

    Combien il nous manque encore davantage chaque jour, même si c'est un jour de moins à faire avant la rencontre !

    J'aime préparer la maison pour Noël et la voir s'illuminait mais il manquera encore son regard émerveillé devant tant de scintillement ....

    Bon week-end !
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Idem pour moi et en plus, je déteste Noël, ça n'aide pas!
      Bises,
      Elise

      Supprimer
  3. Bonjour,
    Tu décris très l'appréciation et la reconnaissance de ce qu'on a déjà le privilège d'avoir, mais aussi les grands manques dans la vie des parents en attente.
    Je partage tes sentiments.

    Marie
    xxx

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Elise,
    J'ai l'impression de me lire tellement nos sentiments se ressemble...Ce petit trésor nous manque énormément...

    Je t'embrasse

    Manon

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh oui, mais bientôt l'attente prendra fin il faut continuer d'y croire.
      Elise

      Supprimer
  5. Je passe souvent, je n'écrivais jamais.
    Mais ce message là me bouleverse.
    Courage, patience, ces mots qu'on finit par haïr, qui nous donnent envie de hurler de rage et de chagrin mais au bout, c'est vrai tu verras, au bout de ce chemin, tu l'auras ton enfant poupina, au rire étincelant, au regard bouleversant, au nez coulant et au caca puant ( ouais, j'allais pas laisser un message lacrymal non plus, allez PATIENCE ).
    Bises et doigts croisés pour vous.
    Virginie, maman solo de deux timouns

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Virginie pour votre soutien.
      Elise

      Supprimer
  6. Elise, ton tour va venir et tu apprécieras à 200%, tu ne feras pas partie des parents qui se plaignent des nuits trop courtes et autres. Cette attente est longue mais elle prendra fin. Je suis là pour parler quand tu veux. Bisous, Anne D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, je me plaindrai sûrement tu sais! Mais que j'ai hâte de me plaindre de tout cela justement... ça voudra dire que l'on forme une famille...
      Elise

      Supprimer
  7. Je lis ton message et j'aime le regard bienveillant de mon mari en train de conduire a cote de moi. Mais dans notre voiture il manque un siege auto avec notre enfant que je regarderais dormir epuise par un weekend riche en famille.
    Nous nous comprenons ma belle.

    RépondreSupprimer
  8. propos synique de votre psy oaa préféré (l'oaa pas la psy le préféré)
    j'aime quand on me lache la grappe et qu'on ne vient pas me demander toutes les 2 minutes maman qu'est ce qu'on mange ? (18 ans quand même!) maman je trouve pas mes clés, à 2 minutes de mon départ pour une réunion importante (14 ans!)
    j'aimerai un jour (peut être à ma retraite?) prendre un bain sans avoir ma bébée d'amour "collée maman" fin de citation
    oui être parent est merveilleux mais loin d'être une synécure ! profitez, le moment d'être parents est pour bientôt et adieu livre, coussin, repos...
    katrin

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Katrin, votre message me fait rire car c'est vrai, c'est bien ça la vie d'une maman! J'ai bien conscience que le métier de parent ne sera pas de tout repos mais pour autant, j'espère le connaître et le vivre pleinement, comme vous, quitte à être fatiguée.
      Elise

      Supprimer
  9. Courage Elise ton petit coeur du bout du monde va venir, je sais, l'attente est très longue et difficile mais courage et merci de passer sur notre blog.

    Bisous

    Marie

    RépondreSupprimer
  10. C'est drôle, je n'avais pas réagi pas à ce billet car ce qui me venait à l'esprit ce sont justement tous ces moments de "tranquillité" qui disparaissent et la forme de stress permanent que Katrin décrit si bien. Mais je suis loin de m'en plaindre, je dis juste qu'une maman c'est à temps plein : quand tu dors, quand tu travailles, quand tu fais pipi, quand tu te douches, quand tu cuisines etc...merveilleux mais bel et bien usant parfois.
    Gazelle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh bien j'aspire à ne plus être tranquille et à me dire, moi aussi, que je suis fatiguée à cause de mon enfant! Juste ça, rien d'autre.

      Supprimer
    2. C'est tout le malheur que je te souhaite pour très bientôt ! ;-)

      Supprimer
  11. idem pour moi j'aspire à ne plus être tranquille!
    Je suis sure que 2013 sera la bonne année..
    bises

    future maman adoptante en attente de sa petite princesse

    RépondreSupprimer
  12. que c'est joliment dit! et tellement vrai en lisant ces mots...je me dis qu'ils que j'aurais pu les écrire...si j'avais ton talent...Espérons que bientot il te manquera seulemnt du temps pour toi et que tu penseras à tout ce que tu fait aujourd'hui et que tu ne pourras plus faire! je te le souhaite de tout coeur! Anne-Lise

    RépondreSupprimer

Laissez-moi vos commentaires... Encore et encore!